Bipolar production - Déjà entendu I An opera automaton

102 écrans, 102 hauts-parleurs, des algorithmes,

des logiciels d’apprentissage-machine…

Déjà Entendu I An opera automaton revisite avec des technologies modernes le mythe de Faust, transformant la légende classique en opéra électronique.

Sous nos yeux, une œuvre nouvelle s'auto-génère, en mouvements

fragmentés de sons et de lumières.

 

Déjà entendu I An opera automaton Une oeuvre de Lukas Truniger - Une production Le Fresnoy 2015 Déjà Entendu I An opera automaton Photo © Lukas Truniger Déjà Entendu I An opera automaton Photo © Lukas Truniger

 

ALGORITHMES ET POÉSIE NUMÉRIQUE

L’installation de Lukas Truniger explore les contours sous-jacents du langage

et invente une nouvelle architecture sonore et sémantique.

 

C'est la structure musicale du langage qui est le point de départ de ce travail.

Le mur, composé d’objets industriels (écrans LED et haut-parleurs communément utilisés pour les annonces publicitaires dans l’espace public) est activé par des algorithmes intelligents qui, omniprésents dans notre société et en perpétuelle

relation avec nous (dans notre smartphone par exemple),

transforment notre façon de parler et d’écrire.

 

À travers cette œuvre, Lukas Truniger projette le virtuel dans l’espace réel, joue

avec les frontières de la perception et fait émerger l’instant où le langage perd son sens et devient abstrait. Poussé à ses limites il ne conserve finalement qu’une structure purement rythmique et mélodique - une propre poésie numérique.

 

 LIENS

Page de Lukas Truniger

 

 

 


 

Lukas Truniger est accompagné par Bipolar dans le cadre du dispositif RUNWAY, en partenariat avec Le Fresnoy – Studio National des arts contemporains.

 

Production

Bipolar / Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains